Liberté de conscience en Belgique
Header

Conférence sur les médecines alternatives du Dr Jean-Jacques Rombouts

31 janvier 2015 | Posté par Thibaut dans la catégorie Actualités | Non classé

Le président du CAP Belgique, Fabio Bolognese, a assisté en janvier à une conférence sur les médecines alternatives dont il a fait le compte-rendu ci-dessous.

Le 13 janvier dernier a été donnée, à Woluwe-Saint-Lambert, une conférence intitulée « La médecine, les médecines complémentaires, les médecines alternatives et les pratiques sectaires ». Le conférencier en était le Dr Jean-Jacques Rombouts, doyen de la Faculté de médecine de l’UCL et vice-président du conseil national de l’Ordre des médecins. Il s’agissait d’une « récidive » puisqu’il avait organisé la même conférence en septembre dernier au même endroit.

Le Dr Rombouts a tout d’abord dressé un tableau de l’état des lieux de la médecine actuelle du point de vue juridique.

Mais ses propos étaient, à mes yeux, loin d’être neutres puisqu’il insinuait, par différentes remarques, que l’homéopathie n’était finalement que de la « poudre de perlimpinpin » et que l’ostéopathie, « eh bien, il faut s’en méfier ». Ce professeur est apparemment convaincu que, hors de la médecine conventionnelle, point de salut ! Aucune alternative n’a grâce à ses yeux.

Ce digne représentant de l’Ordre des médecins a bien fait référence aux travaux du professeur Jacques Benveniste (célèbre pour avoir mis en évidence la « mémoire de l’eau », pouvant expliquer l’action des dilutions homéopathiques), mais pour les dénigrer, en omettant complètement de mentionner que les travaux de Benveniste ont été repris et confirmés par le professeur Luc Montagnier, prix Nobel de médecine 2008 !

Cette « omission » du Dr Rombouts m’a rappelé une petite phrase du Dr David Servan-Schreiber, dans son best-seller Guérir. Il disait, en parlant de ses recherches, notamment sur l’EMDR (2) ou sur la cohérence cardiaque (1): « Mais pourquoi ne m’en a-t-on jamais parlé à la faculté ? ». Et ajoutant que la plupart des médecins se disaient : « Si ça fonctionnait, on le saurait ! ».

Lors de la conférence, j’ai demandé au Dr Rombouts, ce qu’il pensait des conflits d’intérêt dans la profession médicale. Il a répondu évasivement en évoquant la triste affaire du Mediator pour souligner la responsabilité du laboratoire Servier, mais sans évoquer la responsabilité des médecins qui ont prescrit, voire même promu ce médicament.

Concernant les « pratiques sectaires », il consacré l’essentiel de son exposé à la Biologie totale (3) et au médecin allemand Ryke Geerd Hamer (4).



(1) « Désensibilisation et reprogrammation par mouvement des yeux », thérapie découverte dans les années 80 par Francine Shapiro, docteur en psychologie de nationalité américaine

(2) Méthode découverte par le Dr David O’Hare pour régulariser ses battements cardiaques de telle façon que cela a un effet thérapeutique.

(3) Théorie prônant que  pratiquement toutes les pathologies trouvent leurs origine dans des conflits psycho-émotionnels se manifestant physiquement.

(4) Médecin allemand fondateur de la Nouvelle médecine germanique (proche de la Biologie totale)

Share

Vous pouvez suivre les réponses à cet article via le RSS 2.0 Les commentaires sont fermés, mais vous pouvez retrolien.