Liberté de conscience en Belgique
Header

Enseigner l’Islam dans les écoles catholiques ?

15 novembre 2012 | Posté par Thibaut dans la catégorie Actualités

Le directeur du SeGEC (Secrétariat général de l’enseignement catholique) a demandé que les écoles catholiques puissent donner des cours de religion musulmane. Cela peut paraître surprenant, vu que les écoles catholiques sont a priori destinées aux enfants de familles de confession catholique.

En fait, cela n’est pas si étonnant si l’on regarde les chiffres. L’enseignement catholique scolarise un élève sur deux en Fédération Wallonie-Bruxelles. Selon le Baromètre dur religieux 2008, 43 % des Belges francophones se disent catholiques. Mais moins de la moitié sont pratiquants.

On peut donc s’attendre à ce que de jeunes parents issus de familles catholiques n’éprouvent plus la nécessité d’envoyer leurs enfants dans des écoles du réseau libre. D’un autre côté, on voit des migrants non catholiques (orthodoxes des pays de l’Est ou musulmans) qui mettent leurs enfants dans ce réseau par souci d’offrir une éducation mieux « encadrée » et plus « morale » à leurs enfants, à tel point que certaines écoles catholiques comptent plus de 50% de musulmans !

Les établissements catholiques jouissent en effet d’une meilleure réputation que l’enseignement officiel quant à la qualité du suivi donné aux élèves. Ils y sont moins laissés à eux-mêmes. Vrai ou faux, c’est en tout cas ce qui se dit par le bouche à oreille.

Il est alors tout à fait compréhensible que l’enseignement catholique cherche à satisfaire les demandes des parents musulmans qui souhaitent profiter des avantages de l’enseignement libre tout en s’assurant que leur progéniture reçoive des cours de religion musulmane.

On peut même imaginer que le SeGEC envisagera par la suite de donner des cours de religion orthodoxe, protestante ou d’autres ?

Quelles que soient les motivations de cette ouverture des écoles catholiques à l’Islam, on ne peut que se réjouir d’une démarche qui favorise la compréhension et le dialogue des religions ainsi que la main tendue vers celle de l’autre.

Share

Vous pouvez suivre les réponses à cet article via le RSS 2.0 Les commentaires sont fermés, mais vous pouvez retrolien.