Liberté de conscience en Belgique
Header

Reconnaissance du bouddhisme et de l’hindouisme en Belgique

30 juin 2014 | Posté par Thibaut dans la catégorie Actualités | Non classé

L’hindouisme et le bouddhisme sont, respectivement, les troisième et quatrième religions mondiales, après le christianisme et l’islam. On compte en effet environ un milliard d’hindouistes et de cinq à sept cents millions de bouddhistes.

Bien sûr, elles sont considérées comme exotiques chez nous car la majorité de leurs pratiquants sont asiatiques : 5% seulement des hindous vivent hors de l’Inde et beaucoup d’entre eux sont issus de la diaspora indienne. Quant aux bouddhistes seul 1% vit en dehors de l’Asie !

En Belgique, on compte  vingt mille hindous et environ cent mille pratiquants ou sympathisants bouddhistes. Ils sont fédérés en deux associations faîtières :

  • L’Union Bouddhique Belge (UBB), regroupant une vingtaine d’associations représentant les différents courants du bouddhisme dans notre pays,
  • le Forum Hindou de Belgique, composé d’une douzaine d’associations hindouistes (alors qu’il en existe une quarantaine sur le territoire).

Ces deux religions ne sont pas encore reconnues officiellement dans notre pays. Mais ça ne saurait tarder…

En effet, l’Union Bouddhique Belge (UBB) a introduit une demande de reconnaissance officielle en 2006 et a déjà obtenu l’octroi d’un subside annuel en 2008 (qui vient d’ailleurs d’être augmenté) afin de faciliter la mise en place des structures nécessaires à sa reconnaissance. Son nouveau président, Carlo LUYCKX, élu en mars dernier, est chargé de faire aboutir la reconnaissance officielle complète.

Malheureusement pour lui, la Ministre de la Justice a déclaré récemment que celle-ci devrait être remise à plus tard car le gouvernement fédéral doit encore finaliser un régime légal général pour les critères de reconnaissance des cultes et des philosophies non confessionnelles. Jusqu’à maintenant les organisations reconnues l’ont été sur des bases peu précises, relevant plus de la « coutume » que de normes juridiques claires.

De même, le Forum hindou, créé en 2007, travaille sur une demande d’officialisation. Son secrétaire, Martin Gurvich, a déclaré récemment : « Notre priorité, c’est vraiment d’être reconnus comme une religion qui est positive pour la société belge« .

Rappelons que, pour le moment, seules six religions sont reconnues en Belgique : le catholicisme, le protestantisme, le christianisme orthodoxe, l’anglicanisme, l’islam et le judaïsme. A ces cultes s’ajoute la laïcité organisée, reconnue comme une philosophie non confessionnelle et qui, à ce titre, est subventionnée comme les cultes précédents. Cela est couvert par l’article 181 de notre constitution.

D’ailleurs, curieusement, l’UBB ne demande pas à l’état belge d’être reconnu comme une religion, mais en tant qu’organisation non confessionnelle. Il est vrai que le bouddhisme est considéré par certains comme une philosophie plutôt qu’une religion. Les avis sont partagés… N’empêche qu’il existe de nombreux moines et moniales bouddhistes !

Pour conclure cet article, saluons notre tradition belge de tolérance : l’UBB est en passe d’être reconnue officiellement dans notre pays alors qu’une de ses associations membres n’est autre que la Soka Gakkai, considérée comme une secte chez nos voisins français. Quant au Forum hindou, l’un de ses participants est l’ISKCON (Société Internationale pour la Conscience de Krishna), également considérée comme groupe sectaire par nos voisins, décidément peu ouverts à la nouveauté ou à l’exotisme ! Peut-être allons-nous encore une fois donner le bon exemple à nos voisins et les inciter à se débarrasser pour de bon de leur fameuse liste noire de « groupes sectaires » de 1995, qui continue à être brandie de-ci de-là par les ayatollahs de la pensée unique.

Share

Vous pouvez suivre les réponses à cet article via le RSS 2.0 Les commentaires sont fermés, mais vous pouvez retrolien.